top of page

La souffrance et l'attachement

La souffrance est proportionnelle au degré d'attachement et d'identification aux objets qui nous entourent (objets physiques, pensées, émotions, croyances ...).


Observer sans jugement, accueillir simplement, agir depuis la Paix du cœur et non réagir avec les pensées issues du mental permet une "prise de distance vis a vis d'une problématique.


Quand on regarde bien, ce n'est jamais la situation le problème, mais la qualité du regard que l'on y pose. Voilà pourquoi nous vivons tous de façons différentes des situations identiques.


Prendre les évènements uniquement pour ce qu'ils sont, sans rien y ajouter, sans même porter de jugement est très reposant. Plutôt que naviguer à contre courant de la Vie, la prise de conscience que nous sommes la vie même, nous permet un abandon en confiance ... à nous même, dans le calme et la Paix de la conscience.


Si un élan invite a l'action, alors le geste se posera depuis la Paix avec une justesse et une bienveillance qui aura raison des fluctuations qui se produisent dans l'espace du monde duel.


Mais y a-t-il réellement des fluctuations ? 😉


Christophe SCHOLL - 2023

http://retrouverlapaix.fr


47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page